Astar Mara de Brice Tarvel

Bonjour,

Comme l’année dernière, je participe aux campagnes d’abonnement des éditions Les moutons électriques car j’aime beaucoup leur publications qui sont souvent très variées. Ca permet de soutenir cette petite structure et d’avoir des livres à prix intéressant. Cette année, j’ai reçu au mois de septembre le livre de Brice Tarvel appelé Astar Mara qui fait la rentrée littéraire de ces éditions.

Voici le résumé de ce roman :

S’étant enfuie de chez le comte de Kydd avec un mystérieux bijou, la jeune Nalou embarque à bord d’un navire de pirates et se découvre le pouvoir de discerner « les chemins d’eau », la manière d’éviter les écueils de ce monde maritime. Nalou va donc promettre à Robuck, le capitaine, de les guider vers les trésors cachés au bord du pôle depuis l’effondrement de la lune…  Mais une course poursuite s’engage, car la comtesse de Kydd, une sirène, entend bien récupérer sa puissante relique.

Au départ, j’ai beaucoup aimé le rythme de l’histoire et découvrir l’univers maritime. On découvre au fur et à mesure l’héroïne principale et les différents membres de l’équipage qui sont tout de même assez nombreux. Toutefois, on ne se perd pas puisque la plupart ont des surnoms en rapport avec une caractéristique physique ou fonctionnelle sur le navire.

Au cours de leur voyage, le navire est amené à rencontrer d’autres navires et à faire des escales sur des îles, qui permettent d’en apprendre plus sur l’univers créé par l’auteur. On découvre qu’il y a tout un monde sur l’eau, avec parfois des inventions originales comme des îles de fer ou encore des incursions fantastique avec des êtres venus de la Lune quand celle-ci s’est effondrée.

Malheureusement, rapidement le roman s’essouffle, le rythme ralentit et on ne voit plus où l’auteur veut nous amener. J’ai eu un souci avec l’objectif des personnages, j’avais l’impression qu’ils ne poursuivaient aucun but réel ou que celui-ci n’avait pas d’importance ou d’enjeu. Je me suis retrouvée à lire une suite d’aventures  sans réelles finalités ou conséquences pour l’histoire principale et ses personnages.

En plus, j’ai été agacée par la romance qui se développe. Elle apparaît sans introduction (pourquoi pas) mais elle rend l’héroïne niaise et énervante. Cette relation la prive même de son indépendance et de son impétuosité dont elle fait preuve au début du roman.  

Il y a également des facilités de scénarios qui m’ont énervée sur des évènements qui m’ont parue un peu trop hasardeux ou faciles.

C’est donc bien dommage car l’histoire commence assez bien avec un personnage et un univers riche mais le manque d’objectif ou d’enjeu fait que je me suis ennuyée en seconde partie de roman car je ne voyais pas ce que recherchaient les personnages et où nous emmenait l’auteur. Je ne garderais pas un souvenir impérissable de cette lecture, j’avais d’ailleurs déjà oublié le nom des personnages.

Petit flop de la rentrée, ça arrive !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s