Les déchus (Nephilim1) de Fabien Clavel

Bonsoir,

En cette accalmie dans la chaleur j’allume enfin mon ordi pour écrire une nouvelle chronique sur un roman que j’ai lu durant le mois de juin. Il faisait également partie de la sélection pour mon challenge Au fil des saisons et des pages pour la catégorie Lire un livre d’un auteur français. J’avais ce livre dans ma bibliothèque depuis un moment et pour lui donner plus de chances je l’ai mis dans ce challenge.

Voici le résumé de Babelio : Ils sont sept Nephilim à arpenter la Terre depuis l’aube de l’humanité, formant la fraternité de l’Hepta. Immortels, ils sont liés aux cinq éléments : l’eau, l’air, la terre, le feu et la lune. Déchus, ils recherchent leur savoir perdu et poursuivent une quête mythique, l’Agartha. Traqués, ils fuient ceux qui veulent les détruire, les Rose+Croix. Dans ce premier tome réunissant le Syndrome Eurydice et Anonymes, Fabien Clavel narre le destin d’une poignée de ces Immortels.
A Paris, Jennifer, étudiante à la Sorbonne, sombre lentement dans la folie et la paranoïa alors qu’à Budapest, des jeunes femmes au corps atrocement mutilé sont retrouvées dans le parc Varosliget. La glaciale Ezechiel, inspecteur de police chargée de l’enquête, ne peut croire que ces meurtres sont l’œuvre d’Azarian, sulfureux chanteur de metal en tournée en Hongrie. Pourtant, tous les indices portent à croire qu’il y est lié.
Des sous-sols du métro parisien aux rues enneigées de Budapest, de vieux amis se retrouvent, des forces nouvelles s’éveillent, mais l’ennemi est déjà à l’affût. Et la grande chasse ne fait que commencer !

Je lis très peu de roman d’enquêtes et encore moins d’enquêtes ésotériques mais j’ai déjà lu deux roman de Fabien Clavel que j’avais beaucoup aimés alors je me suis laissée tentée. De plus, j’adore tout ce qui a attrait à la « mythologie » des dieux avec anges et démons mais je connais peu de livres qui incluent cette dimension. Ici Fabien Clavel développe un monde où les créatures fantastiques sont nombreuses et originales : il y a les néphilims mais aussi les sélenims et d’autres créatures nouvelles qui semblent évoluer des premières citées. A chaque début de chapitre, il y a des extraits de journaux des personnages qui permettent d’en apprendre plus sur les créatures, leurs relations ou leur motivations.

Au sein de cette histoire, on apprend que les différentes créatures ont leur histoire, qu’elles sont parfois ennemies et pourquoi. De la même façon, il existe des sociétés secrètes comme les Rose+Croix qui traquent les néphilims avec des technologies adaptés à leur chasse. Et au milieu de tout ça, il y a cette quête ésotérique pour retrouver les morceaux d’un objet ancien.

Cette quête se passe à Paris et plus particulièrement dans le métro parisien. J’ai aimé les éléments d’enquêtes et comment tout s’emboîtait pour former une image d’ensemble cohérente. Dans l’autre histoire, on suit une autre enquête sur des meurtres qui paraissent de plus en plus inexpliqués. Deux néphilims vont s’associer pour la résoudre dans la ville de Budapest. J’ai moins apprécier cette partie de l’histoire qui semblait parfois trainer en longueur et la fin était difficile à se représenter (j’ai trouvé) mais encore une fois il y a beaucoup de symbolique et l’intrigue est bien ficelé.

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé l’évolution du personnage de Jennifer que l’on voit sombrer dans la folie puis sa participation dans l’enquête parisienne. Le personnage d’Ezechiel est une néphilim qui a pris possession du corps et de la vie d’une enquêtrice hongroise. C’est un personnage froid, immortelle et qui donc ne comprends pas le fonctionnement humain. J’ai bien aimé ses réactions et sa façon de pensée. Enfin, associé à Ezechiel il y a Azarian néphilim de naissance également qui fait partie d’un groupe de métal. Genre de personnage un peu détestable, très égoïste et amateur de violence. La relation entre Ezechiel et Azarian sera développée le long de l’enquête et on en apprend plus sur leur passé également. Je pense que c’est en partie pour cela que la seconde enquête m’a semblée longue. L’enquête en elle-même n’avance pas tant que ça mais on apprend beaucoup sur l’univers, les créatures et les personnages.

En résumé, j’aime toujours les univers développé par Fabien Clavel. J’ai hâte d’avoir la fin de ces histoires également. Univers très riche et original, si vous cherchez quelque chose qui sorte des sentiers battus n’hésitez pas !

Bonne lecture !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s