Comment le dire à la nuit de Vincent Tassy

Bonsoir en cette très chaude fin de journée !

Pour le challenge Au fil des saisons et des pages, il y avait une catégorie pour la saison du printemps qui était de lire un livre avec des fleurs dessus. Je m’étais mise de côté le dernier livre de Vincent Tassy aux éditions du chat noir au titre si poétique Comment le dire à la nuit. La couverture est signée Délicate distorsion et je la trouve très belle !

Dans ce nouveau roman, il s’agit de sortes de destins croisés sur une très longue période de temps (quelques centaines d’années). Les chapitres alternent entre les différents personnages de l’histoire et leurs époques. Le résumé au dos est très mystérieux, il est question d’une dame en noire qui vit seule et s’ennuie jusqu’à ce qu’elle trouve un enfant.

Au début de cette lecture, j’étais perplexe par le choix d’alterner les chapitres sur différents personnages, ce n’est pas quelque chose que j’apprécie. Au final, ça sert énormément le récit et on se prend au jeu de comprendre comment tous les personnages présentés vont interagir ou même s’ils vont interagir entre eux.

Comme toujours la plume de Vincent Tassy est superbe et donne une couleur mélancolique, gothique au récit. Il n’y a pas de longueur même si le début est assez lent puisqu’il faut présenter tous les personnages.

Concernant ces personnages, je n’ai pas accroché à certains d’entre eux. La faute à une narration multi-point de vue ? Je ne sais pas. Le multiple point de vue permet d’en savoir un peu sur tous, leur pensée etc mais en même temps ça ne développe pas suffisamment à mon goût pour que j’accroche. Cependant, il y a eu 3 personnages que j’ai beaucoup apprécié et j’aurais aimé un livre entier sur eux !

J’ai découvert Vincent Tassy par son roman Apostasie, que j’ai énormément aimé. De manière générale, j’ai trouvé ce roman plus terre à terre. Plus basé sur l’émotion et le vécu des personnages. Le récit moins onirique est moins onirique que le premier, et ça se ressent sur la plume de l’auteur, elle était moins poétique.

Dans l’ensemble, ça reste un roman unique en son genre et j’ai aimé retrouvé ça. L’auteur nous montre qu’il peut écrire sur un autre univers, un autre sujet et qu’il le fait bien !

Une très bonne lecture !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s