Every heart a doorway de Seanan McGuire

Bonjour à tous !

Il y a quelques temps dans le cadre du mois de la fantasy, j’ai lu Every heart a doorway le premier tome de la série The wayward children de Seanan McGuire. J’ai entendu parler de ce livre sur la chaîne de RedBlueMoon et j’avais été très intriguée par cette histoire qui semblait très originale. Les livres n’ont pas été traduit en français mais ce sont des romans très courts, à titre d’exemple le premier tome fait moins de 200 pages.

Dans cet univers de fantasy, dont le monde est principal est le notre, il arrive que des enfants trouvent des portes qui vont alors les mener dans d’autres mondes. La subtilité, c’est que chaque monde est spécifique à l’enfant et lui ressemble. Les enfants de cette école se sentaient comme chez eux dans leur monde mais pour différentes raisons ils sont de nouveau dans notre monde et cherchent à tout prix à retrouver une porte pour retourner là où ils étaient bien. Afin de surmonter cette épreuve ils sont placés dans une école particulière où tous les enfants ont trouvé leur porte et sont revenus. L’histoire début avec Nancy, nouvelle élève qui va alors découvrir ce qui lui est arrivé et pourquoi ses parents l’ont placé ici. Elle va en apprendre plus (et nous aussi) sur les différents mondes derrière les portes. Malheureusement, quelques temps après son arrivée, des étudiants seront tués. Nancy et d’autres élèves  vont alors mener l’enquête.

Je craignais un peu que le peu de pages pénalise l’intrigue et la construction du monde mais à la fin de la lecture de ce premier tome, ça ne m’a pas gêné. Il y a peu de descriptions et les actions s’enchaînent bien sans pour autant être brouillon.

Le début du roman est un peu compliqué car comme le personnage principal, nous ne connaissons rien de ces mondes et des conséquences sur les autres. En effet, chaque monde étant spécifique à la personne qui passe la porte, le monde en dit long sur la psychologie et le fonctionnement de la personne. J’ai beaucoup aimé cet aspect de l’histoire. On apprend alors que les mondes se divisent en quatre grandes catégories à l’instar des alignements de Donjons et Dragons, avec des mondes logiques, d’autres chaotiques ou ordonnés à différents degrés. Cependant, les mondes ne sont pas décrits en détail seulement au travers de quelques souvenirs. J’ose espérer que ce sera le cas dans d’autres tomes.

La partie enquête est assez courte et intéressante sur le comportement des élèves à accuser rapidement la nouvelles arrivante surtout parce qu’elle vient d’un monde assez macabre. Il est alors question de préjugés par rapport au monde des élèves de l’école. J’ai trouvé cette partie très intéressante.

En terme d’anglais, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au début d’une part à cause de mon temps d’adaptation à la plume  de l’autrice et ensuite à cause de l’univers qu’on ne comprend pas très bien mais qui est expliqué par la suite. En tout cas, j’ai hâte de lire la suite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s