Le puits de l’ascension (Fils-des-Brumes #2) de Brandon Sanderson

Bonsoir !

En ce début de week-end, je rattrape mon retard sur mes critiques de romans. Pour le mois de février, j’ai commencé par lire quelques suites de séries. Je décrirais seulement l’univers et le scénario des premiers tomes pour ne pas spoiler !

Fils-des-Brumes, nous sommes ici dans une trilogie de fantasy avec monde imaginaire et système de magie décrite et détaillée. Dans le premier tome, le monde est gouverné par un être suprême considéré comme un dieu vivant qui régit son peuple par la religion. Il y a deux populations distinctes: les nobles et les skaa. Les seconds sont des esclaves exploités par les premiers. Les nobles ont aussi la particularité d’être les détenteurs exclusifs de la magie.

La magie ! Grand point fort de cette saga car le système est original. Ici pas de boule de feu ou de sorts mais des métaux ! Les personnes ayant de la magie peuvent « brûler » ou utiliser les métaux en les ingérant. Il en existe 10 différents et chacun a un pouvoir particulier. Ils vont souvent par paire où leurs pouvoirs s’opposent. Par exemple, un métal permet d’exercer des Poussée sur les autres métaux quand il est utilisé. Un autre, son opposé, permet de faire des Tractions sur ces même métaux. La grande majorité des gens qui ont le pouvoir d’utiliser cette magie, ne peut utiliser qu’un seul type de métal.

Cela devient plus intéressant quand quelques personnes appelées, Fils-des-Brumes, peuvent utiliser tous les métaux même simultanément. On a alors des combats dynamiques plutôt bien décrit par l’auteur même si cela demande un peu d’adaptation au début.

Le nom fait référence à la brume élément important dans le folklore de ce monde. Il existe une légende comme quoi les brumes, qui sortent et recouvrent le monde à la nuit tombée, peuvent tuer les hommes s’ils sont dehors. Or la brume réagit au contact de la magie et les Fils-des-Brumes souvent reconvertis en assassins, utilisent donc les brumes pour agir en toute discrétion.

Outre la magie, le monde décrit et créé par l’auteur, ainsi que le folklore associé est très développé est intéressant. De la même façon, il existe plusieurs espèces humaines avec chacune leur particularité et sont également originales !

Pour le scénario, dans le premier tome nous allons suivre Vin enfant skaa orpheline qui tente de survivre tant bien que mal dans la rue avec les bandes de voleurs. Elle va être approchée par un certain Kelsier chef d’une autre bande de voleurs mais de haute volée car tous utilisateurs de magie. Leur but est de renverser l’empire dirigé par le Seigneur Maître afin de libérer les skaa de l’esclavage.

J’ai beaucoup aimé les deux premiers tomes car il y a beaucoup d’actions. Même si le scénario de départ peut sembler vu et revu le développement de l’histoire est bourrée de surprises ! C’est également ce que j’aime dans ces romans, je n’arrive jamais à prévoir ce qu’il va se passer. Malgré les gros pavés qu’ils sont, presque tous plus de 900 pages en format poche, ils très rapides à lire.

En conclusion, si vous souhaitez découvrir un monde, un système de magie et un scénario bien ficelés ne passez pas à côté de cette trilogie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s