Dans les veines de Morgane Caussarieu

Bonjour,

Aujourd’hui petite chronique autour du livre Dans les veines de Morgane Caussarieu. J’ai eu le plaisir de rencontrer l’autrice au festival des Utopiales de Nantes en novembre dernier. Je lui ai acheté son livre Rouge Toxic mais je souhaitais lire en premier Dans les veines mais il n’est plus disponible en version papier… Heureusement le numérique a cet avantage !

Dans le roman Dans les veines, nous allons parler vampires ! Et des vampires sauvages, violents et natures ! Je préviens de suite que les âmes sensibles devraient se tenir éloignées de ce récit car il y a des scènes qui peuvent heurter la sensibilité.

L’histoire relate donc les aventures d’une bande de vampires qui s’installent à Bordeaux. D’un autre côté, nous suivons une adolescente à la vie loin d’être facile. L’adolescente, Lily va croiser la route d’un des vampires, Damian, et une relation très particulière va se créer entre les deux. Enfin, deux derniers personnages s’ajoutent à la liste; deux policiers qui enquêtent sur les nombreux cadavres retrouvés dans la ville.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Le roman est plutôt court (environ 350 pages) et se lit très vite. Nous y suivons beaucoup de personnages ce qui fait que l’on ne s’ennuie jamais. Toutes les histoires sont mêlées les unes aux autres.

J’ai plus particulièrement aimé suivre l’histoire entre Damian et Lily. Les psychologies des deux personnages sont plus travaillées. Damian n’aime pas sa condition de vampire et la violence nécessaire pour survivre et pourtant parfois il semble prendre plaisir à jouer avec ses proies. Cette ambiguïté se retrouve également dans le personnage de Lily qui a déjà fait des tentatives de suicide et pourtant veut vivre pour être avec Damian.

En dehors de cela nous suivons les relations entre les différents vampires. La structure sociale est basée sur l’âge des vampires. Cependant, le plus âgé est celui qui se sent le plus vulnérable car abandonné par ses pairs. L’immortalité devient alors un fardeau. J’aime beaucoup quand les vampires sont utilisés pour explorer des pistes de réflexions plus poussées. Cela me rappelle le film Only lovers left alive de Jim Jarmuch, où les vampires sont témoins de l’évolution de l’humanité.

L’univers n’est pas plus fouillé car l’histoire se passe à Bordeaux donc cela n’est pas gênant. Au fur et à mesure du récit, on découvre la figure et les particularités des vampires de Morgane Caussarieu. Il reste classique avec quelques ajouts intéressants qui servent bien l’histoire.

Les fans de vampires trouveront leur bonheur, il y a quelques petites touches de romance qui personnellement ne m’ont pas gênées. Comme déjà mentionné, il y a quelques scènes très violentes qui peuvent choquées mais un vampire est un prédateur et en tant que tel il chasse et dévore ses proies.

Merci de m’avoir lu !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s