Conan de Robert E. Howard

Salut à toutes et à tous !

Cette semaine, j’ai découvert le très célèbre personnage de Conan le Barbare créé par Robert E. Howard. On ne compte plus le nombre d’adaptation au cinéma ou en BD. Robert E. Howard est considéré comme le père de la fantasy américaine avec ses publications récurrentes au Weird Tales, magazine publiant des récits fantasy, fantastique et horreur.

C’est ainsi que ce premier tome de l’édition J’ai lu contient 7 nouvelles. En effet, il n’existe pas de roman à proprement parler de Conan. Le format de Weird Tales qui publiait des écrits de Howard, l’obligeait à écrire des récits courts. Dans ce premier tome, les nouvelles font entre 30 et 40 pages chacune.

Couverture du premier tome de Conan

Dans cette édition, les textes ont été traduit par Sprague de Camp et Lee Carter. Dans le sommaire, il est aussi spécifié que parfois certains textes ont été modifiés par ces derniers. Ici vient ma première déconvenue face à cette œuvre maintes fois citées comme fondatrice de la fantasy, le style d’écriture. Le style est simple et direct et même si parfois cela sert le récit parfois c’est trop simple. Je ne sais pas dans quelle mesure cela est dû à la traduction donc j’aimerais lire l’originale pour comparer et me faire une idée réelle. Voici un exemple de ce qui m’a gêné, dans la traduction pour montrer une émotion la même expression est toujours utilisée. Ce qui rend le texte répétitif.

Ensuite ce style direct et surtout le format court ne permet pas de descriptions sur l’environnement, l’histoire de l’univers ou même sur les pensées des personnages. De plus nous avons un narrateur externe qui ne nous donne pas accès aux pensées de Conan, ses envies ou ses motivations. Aussi je n’ai pas eu d’attachement pour ce personnage dont au final je ne sait pas grand chose à la fin de ce premier tome.

Cependant, ce tome se lit très rapidement. Il y a toujours de l’action et des aventures et je dois dire que sur ce point l’auteur arrive à varier les scénarios. J’ai eu peur que Conan soit le héros imbattable qui dès qu’il est face à une situation s’en sorte grâce à sa force physique. Il y a bien des situations où cela arrive mais pas systématiquement et j’ai eu également des surprises sur le dénouement de certaines nouvelles.

Enfin dans cette édition, les nouvelles sont mises dans un ordre où on voit Conan vieillir et on voit donc une évolution du personnage sur ses aptitudes physiques. Par contre, les nouvelles peuvent très bien se lire dans le désordre. Avant chacune d’elle, il y a un petit texte qui raconte rapidement les dernières actions de Conan ou pourquoi on arrive à la nouvelle que l’on va lire. Cela m’a frustrée de ne pas avoir de fil conducteur mais en même temps, ça permet de lire une nouvelle de temps en temps. Comme je le disais, j’ai trouvé parfois le texte un peu répétitif et étalé la lecture peut permettre d’effacer un peu ce défaut.

En conclusion, j’ai été un peu déçue par cette introduction au monde de Conan. Je pensais enchaîner sur le second tome mais j’ai seulement lu la nouvelle qui m’intéressait dans ce dernier. Pour une lecture étalée dans le temps ou entre deux grosses lectures cela reste cependant très divertissant !

Merci de m’avoir lu !

Un commentaire sur “Conan de Robert E. Howard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s