La Prophétie de royaume de Lur – Karen Miller

Bonjour !

Je suis très heureuse aujourd’hui de vous retrouver pour mon premier article avis livresque. Et pas des moindres puisque le premier livre que j’ai lu en cette année 2019 est la seconde partie de la duologie écrite par Karen Miller traduite en français par La prophétie du royaume de Lur.

J’ai un tendre attachement à ces livres que j’ai lu à sa sortie il y a 10 ans et que j’ai relu avec délice ces derniers temps. Il serait idiot de faire un avis lecture sur le second tome seulement, donc exceptionnellement mon avis se fera sur l’ensemble de la duologie. Mais avant le résumé (source Google Book) :

Au royaume de Lur, une immense barrière magique protège les habitants des ravages du sorcier Morg depuis six cents ans. Les Doranens gouvernent le royaume grâce à la magie, tandis que les Olkens ont interdiction de l’utiliser… sous peine de mort. Le jeune Asher a quitté sa famille de pêcheurs pour faire fortune à Dorana, la capitale. Très vite, il devient l’assistant du prince Gar et apprend la vie de château. Ses origines modestes et sa gouaille lui valent l’inimitié de bon nombre de nobles à la cour. Heureusement dans l’ombre, ses amis veillent sur lui. Ils font partie d’une confrérie secrète qui attend l’avènement d’un mage innocent qui sauvera Lur des Derniers Jours. Mais Asher a déjà bien du mal à éviter les pièges que lui tend, jour après jour, l’entourage de la famille royale…

Nous sommes ici dans un univers médiéval-fantastique le plus classique en fantasy. Nous avons un royaume dirigé par une puissante famille de magiciens, des peuples qui vivent ensemble en paix et une religion qui édicte des règles très précises sur les droits de chaque peuple. Le récit tourne très rapidement autour de deux personnages que tout oppose, Gar le Doranen, Prince du royaume et Asher, Olken, pêcheur qui rêve de faire fortune à la capitale. Par un incident, le second se retrouve au service du premier et va même devenir un ami.

La force de ces livres pour moi est la relation entre ces deux personnages, surtout grâce au franc parler de Asher qui amène une petite touche comique. Asher est une personne très simple dans sa considération hiérarchique des gens et pour lui Gar n’est pas différent des autres personnes et va le traiter comme tel.

En parallèle, nous suivons l’avancement de cette prophétie, portée et protégée par un groupe de personnes. Cela apporte une autre vision de l’histoire de ce royaume et une profondeur au récit.

Une autre originalité de l’histoire vient de son système de magie. En effet, ici impossible de se faire surprendre par la pluie alors que la météo nous avait prévu un beau soleil car le roi est chargé de la météo. Il est le Climagien du royaume. Un planning est prévu pour optimiser les récoltes et renforcer au passage le mur qui les protège. En dehors de cette magie particulière, les Doranens peuvent invoquer de la lumière, faire fleurir une fleur, faire apparaitre des objets etc… Mais ils ne peuvent pas utiliser leur magie pour blesser des gens ou influer sur leur pensée.

La plume de Karen Miller se lit bien, elle est assez simple. Le seul hic en VO est l’emploi d’argot et du parler de Asher. Asher est un pêcheur et il avale ses mots et c’est retranscrit à l’écrit. La traduction est fidèle sur ce point qui est importante pour la construction de ce personnage mais en VO cela peut être compliqué à comprendre.

Je le disais au début, je suis très attachée à ces livres. J’ai adoré suivre la relation entre Gar et Asher se développer. J’ai eu un profond attachement au personnage de Gar qui est très altruiste et très touchant dans les sacrifices qu’il fait au nom du royaume. 10 ans ont passés depuis que j’ai fini ces livres pour la première fois et pendant toutes ces années, j’ai très souvent pensé à ce personnage. La fin est également très poignante, j’ai pleuré il y a 10 ans quand je terminais le livre et j’ai de nouveau pleuré il y a quelques jours sur le même passage !

Conclusion : C’est un livre peu connu, il n’est pas extraordinaire dans sa construction mais reste efficace et les personnages sont très bien développés et très humains ! Je vous recommande vivement de découvrir cette duologie !

Merci de m’avoir lu !

Un commentaire sur “La Prophétie de royaume de Lur – Karen Miller

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s